D’ici le 3 mars

La décision de justice concernant note2be sera rendue publique le lundi 3 mars à 11h30.

Le site Note2be a essayé d’insérer des publicités sur son site, et a révélé de ce fait sa vraie motivation : gagner de l’argent et faire des profits en utilisant les noms des professeurs et en mettant les élèves à contribution (chargés de recenser les professeurs présents dans les établissements scolaires).

Cette initiative s’est cependant révélée infructueuse, et le site ne présente plus aujourd’hui aucune publicité.

183 Réponses à “D’ici le 3 mars”

1 2 3 4 19
  1. Fred, support a Vivenote2be dit :

    « car nous savons, en tant que professeurs, qu’il n’y a pas pire fléau que l’injustice »

    les louseurs, les ex eleves que vous avez cassé, les anciens nuls qui ont decroché, ceux sur qui vous vous acharniez, eux aussi ils se disent la meme chose.

    bravo le corporatisme, les profs. vous vous en fichez bien de ttes facons, on passe le concours et le salaire tombe a la fin du mois, ad vitam aeternam, pas vrai ?

    20% d’illetrés et on ne cherche pas aa identifier les coupables ?

    quand aux remarques que je lis sur le mode « l’anonymat du jugement que note2be permet2″, je rigole !
    Vous avez peut etre que la force est de votre coté ! Un eleve qui casserait un prof sur note2be serait , au mieux, victime d’un certain ostracisme, et au pire, completement démoli ! C’est ca le droit du plus fort, le droit des profs de nous detruire !

    signé Fred

  2. fandeshakespeare dit :

    Tiens! 0 élèves inscrits, mais leurs notes et les noms des profs sont encore affichés!
    Ils sont partis?
    ‘… the rest is silence.’

  3. Je pense que les professeurs ce sont fourvoyes en passant que l’entreprise note2be.com etait une association benevole qui militait pour l’education francaise.

    On en connait donc maintenant qui font leur beurre sur le dos des profs.
    Et moi je connais un professeur qui n’a pas attendu pour faire son beurre sur le dos des credules et des nostalgiques, je veux bien entendu parler du nullissime auteur de « La fabrique des cretins ».

  4. Fred dit :

    corrio a trouvé la solution : le droit du plus fort. 800 000 profs, une force de frappe sans equivalent en France, un corps solidaire et uni, une communauté d’esprit, un consensus electoral, si juste 80 000 profs (10% de mobilisation, on a vu plus dur) saturent les serveurs de l’hebergeur de note2be, alors la guerre est gagnée ! Bravo les conservateurs !

  5. Couetpoule dit :

    « Et s’ils en font, il y a rien de plus normal, vous êtes bien payés quand vous faîtes cours, ou je me trompe? » Incomparable ;les créateurs de ce site se font du fric sur le dos de l’éducation nationale et sur le dos des profs, ce qui est inadmissible.

  6. JEANNE dit :

    LA VOIX DE SON MAITRE
    Quand Stéphane Cola ressasse l’argument  » du vieux rêve d’enfant », cela ne fait illusion à personne. C’était un ballon d’essai, un de plus pour tester les réactions de l’opinion publique et préparer le terrain. Lire les déclarations de Nicolas Sarkozy qui annonce deux nouveautés pour l’année prochaine : «Vous connaîtrez les résultats de l’école de votre enfant et il y aura une évaluation tous les deux ans des professeurs sur les résultats et non pas sur l’application de la méthode.»
    Et pour cela, faisons appel au volcanique Allègre….

  7. numero_6 dit :

    Quelle n’a pas été ma stupeur, il y a quelques minutes, de voir, dans la page « note2be indisponible », un bandeau publicitaire pour le site http://www.concoursetfonctionpublique.com, qui donne calendriers et informations sur les concours de la fonction publique. Vous y apprendrez comment devenir enseignant. Intellectuel, non?

  8. Catherine dit :

    @ Vivenote2be : de quoi parlez-vous ? Aucun jugement n’oblige ce site à modérer quoique ce soit ! C’est le créateur de contrenote2be qui a choisi de modérer les interventions de ses visiteurs, sans doute pour calmer le jeu et éviter les débordements, en attendant que « note2be » soit condamné (ou pas).

    Au cas où vous ne l’ayiez pas compris, c’est « note2be.com » qui est passé devant le juge lundi, pas « contrenote2be »…

  9. JEANNE dit :

    LA VOIX DE SON MAITRE
    Quand Stéphane Cola ressasse l’argument ” du vieux rêve d’enfant”, cela ne fait illusion à personne. C’était un ballon d’essai, un de plus pour tester les réactions de l’opinion publique et préparer le terrain. Lire les déclarations de Nicolas Sarkozy qui annonce deux nouveautés pour l’année prochaine : «Vous connaîtrez les résultats de l’école de votre enfant et il y aura une évaluation tous les deux ans des professeurs sur les résultats et non pas sur l’application de la méthode.» ( Le Parisien 25 février 2008)
    Et pour cela, faisons appel au volcanique Allègre….

  10. mimik dit :

    En réponse a paola

    « S’il te plait ne confonds pas tout! Nous disposons certes des dossiers scolaires des élèves mais ils restent confidentiels et nous n’allons pas les diffuser sur internet au vu et au su de tout le monde, sans que les élèves l’aient demandé et sans que personne ne nous y autorise . Que penseriez-vous si les professeurs se mettaient à divulguer ce genre d’information sur vous? Est-ce que vous apprécieriez ce genre d’initiative? Soyez honnete! »

    Les notes de bac ne sont-elles pas diffusées ?
    Si bien sûr, que cela soit dans certain journaux ou même sur internet, ou tout simplement au lycée ! Bien sûr notre autorisation a été demandé, et beaucoup l’accepte ce qui monte bien que cela ne nous gènes en rien.
    De plus certains professeurs donnent sans scrupules les notes des élèves a voix haute, bonjour la confidentialité, il en est de même pour les appréciations !

    Cela ne gène absolument aucun élève d’être noté puisque ces notes nous permettent de connaître notre niveaux !
    Mais vous les professeurs, sans doutes les moins bien notés par les élèves, n’aimer pas tout ce qui vous ne arrangent pas. Au lieu de critiquer un tel site vous auriez pus y prendre partis et jouer le jeux pour comprendre vos erreurs!

    Enfin bon pour finir j’ai envie de dire que les professeurs peuvent très bien savoir si leur méthodes sont les bonnes, ils leurs suffit de regarder la moyenne de leur classe et de compter combien d’élèves en dessous de la moyennes.
    Mais nous savons tous très bien que la plupart des professeurs, bourrés d’égocentrisme ne se remettront jamais en question, la faute en reviendra systématiquement à l’élève!

    Amicalement

1 2 3 4 19

Laisser un commentaire