Note2be et la pub

Sensibles à l’image qu’internet peut donner d’eux, les annonceurs semblent se défier de note2be. Le site est donc loin de faire consensus.

PS : Merci de prendre garde : nous supprimons sur ce site les messages appelant au hackage de note2be ; ce n’est pas, en effet, le genre de la maison.

51 Réponses à “Note2be et la pub”

1 2 3 4 5 6
  1. eve dit :

    Les écoles maternelles et élémentaires sont notées !!!!!!réveillez-vous !!!Franchement pensez-vous réellement qu’un enfant puisse connaître toutes les subtilités de l’enseignement et noter de manière objective un adulte ????
    Nous marchons sur la tête !!!!!

  2. cédric dit :

    Pour résumer :

    En France, un élève vient acquérir un savoir à l’école. Ce savoir lui ait donné par un professeur. Sur des critères objectifs et en tenant compte du niveau global de la classe, l’enseignant note les connaissances acquises par l’élève, son implication, son application et donne une appréciation du travail effectué et des axes d’améliorations.

    Ces notes sont regroupées sur un bulletin qui appartient à l’établissement, à l’élève et aux parents de cet élève, avec une appréciation par matière du professeur concerné et globale sur l’état des connaissances de l’élève (avec des encouragements, des félicitations, des avertissements – mais toujours avec des appréciations écrites et des axes d’amélioration donné par l’équipe pédagogique).
    Tout ceci au sein de l’établissement. Pas de diffusion externe à l’établissement.

    Note2Be revient à mettre les « bulletins » des professeurs sur le web (vues par tout le monde), sans que l’enseignant ne sache de qui vient la note, ni qu’il y ait de justification à cette note… Donc, ça n’a aucune vertue pédagogique pour les profs – si c’était l’objectif initial.

    Je suis d’accord pour qu’il y ait une autre évaluation des professeurs car tous n’ont pas le même niveau d’implication dans leur métier, ni la même passion, etc…

    L’évaluation actuelle faite par les inspecteurs d’académie n’est pas satisfaisante en terme de valorisation du travail fourni ou pour les axes d’améliorations voir la répression face à des enseignants moins impliqués, moins pédagogue ou que sais-je encore.
    Donc, d’accord pour une évaluation. Pourquoi ne pas récolter l’avis des élèves en fin de trimestre ou d’année, mais ceci au sein de l’établissement et non anonyme, comme c’est le cas dans l’autre sens.

    C’est un accord entre l’éducation nationale (qui forme les enseignants) et le monde enseignant dans son ensemble : prof, chef d’établissement.
    Et ceci ne doit pas venir d’une personne privée, quelle qu’elle soit.

    La question mérite d’être posée et le débat d’exister.

    Je ne suis pas enseignant – pour info – je suis pour le partage des connaissances. L’école est le seul rempart existant à ce jour contre l’ignorance.
    Pour s’en rendre compte, il suffit d’aller dans les pays moins favorisés pour voir la place des professeurs.

  3. marquise dit :

    je suis contre l’idée de la notation par des élèves qui n’ont PAS les compétences pour nous juger. Ils ont leur opinion, et les profs ne sont pas toujours parfaits (comme dans tous les métiers), mais la notation des profs appartient à des gens COMPETENTS, les inspecteurs entre autres, et les principaux. les élèves sont en cours de formation, ce sont des ENFANTS, qui doivent apprendre et faire leurs preuves avant d’être pleinement des adultes capables de juger quoi que ce soit. notre métier est justement des amener à perfectionner ce jugement. Mais non mes petits chéris, un enfant et un adulte ne peuvent être à égalité, la parole d’un enfant ne vaudra jamais celle d’un adulte, parce que l’adulte, parent ou prof, détient une chose qui s’appelle l’autorité. Le fait qu’il y ait de mauvais parents, ou de mauvais professeurs, ne change rien à ce fait qu’un enfant, pour pouvoir juger justement, doit se retrouver confronté à cette autorité qui l’empêche de faire un mauvais usage de sa liberté, jusqu’à ce qu’il soit capable de juger seul.

    alors non, un élève et un prof ce n’est pas pareil, ne comparez pas notre évaluation des élèves (qui est un DEVOIR, une de nos missions) et une notation d’ados en fonction de leurs fluctuations affectives. comme on disait autrefois: passe ton bac d’abord!!
    vous parlez des étudiants qui évaluent leurs profs en fac. mais eux ont 18 ans ou plus, ils sont majeurs et autonomes, et on peut normalement penser qu’ils sont capables de s’organiser seuls dans leurs études. ce qu’un collègien, et souvent un lycéen, ne sait pas ou pas bien faire.

    alors chers élèves, faites votre métier d’élève, apprenez vos leçons et faites vos devoirs, et laissez-nous faire notre travail.
    Quand vous aurez votre bac, on en reparlera.

  4. retraitée dit :

    @alexandre oger
    Les notes et appréciations de vos bulletins ne sont lus que par vous, vos parents, les professeurs et l’administration. On ne les affiche pas sur les murs ou sur le net.
    Les professeurs aussi ont un dossier, figurez-vous, dans lequel figurent leurs notes, données par les chefs d’établissements et les inspecteurs. Ce dossier contient aussi leurs rapports d’inspection, leurs promotions, et, certainement aussi, le détail des congés qu’ils ont pris. Mais ce dossier ne peut pas être consulté par leurs collègues, ni par d’autres que les personnes autorisées. Alors, rassurez-vous, les élèves ne sont pas les seuls à être notés. Je vous ferai remarquer, au risque de redire ce qui a été dit à de nombreuses reprises (mais la répétition est indissociable de l’enseignement!), que les dossiers personnels des élèves,pas plus que leurs dossiers médicaux, ne sont pas consultables par tout un chacun. Même les délégués de parents aux conseils de classe ne peuvent les consulter. C’est une question de déontologie, et ce qui est choquant dans note2be, c’est que tous est déballé sur le net. Que diriez-vous si vos bulletins trimestriels étaient consultables, qu’ils soient bons ou mauvais, par tous vos voisins?

  5. xavier dit :

    Ils sont professionnels chez Zanox, j’ai aussi reçu la réponse comme quoi ils arrêtaient la pub sur note2be.com

  6. karolcia8 dit :

    L’énergie avec laquelles les professeurs se défendent est tout simplement impressionnante. ça vous gêne tant que ça, d’inverser les rôles, pour une fois ??? N’ayez pas peur, on est loin du mythe du monde gouverné par des enfants (si c’est ce que vous pensiez…). Ces notes n’ont pas la moindre valeur. Les critères de notation sont très, très incomplets, et les juges n’ont pas la maturité et le recul nécessaires pour attribuer une note à leur prof. Alors pourquoi vous plaindre ??? Si ce site n’a pas la moindre crédibilité, pourquoi l’attaquer ??? Personne n’ira le consulter pour se faire une idée sur vous !!! Allons, ne nous sous-estimons pas !!!
    Si vous, professeurs, vous n’acceptez pas ce concept d’être notés, c’est que, excusez, moi, pour certains, votre ego en a pris un coup. Si vous aviez eu une bonne note, seriez vous allés porter plainte ??? Vous déployez une énergie folle à vous défendre, ne feriez vous pas mieux de laisser ce site tranquille et vous battre plutôt pour la réforme du système éducatif français (car là est le véritable problème, mais c’est une autre histoire…). Vous vous jetez comme des rapaces sur toutes les informations, les lois qui pourraient discréditer ce site, franchement, ça rime à quoi ??? Laissez ces enfants écrire lachement ce qu’ils veulent, personne ne les écoute !!! Et occupez-vous plutôt des vrais problèmes !!!

  7. eve dit :

    bonjour
    Je ne suis pas notée pour le moment mais cela ne m’empêche pas d’être outrée, « liberté d’expression » disent certains, mon oeil oui, casse du monde enseignant , c’est plus sûr !!!!!
    Et mon ego n’est pas touché, c’est juste « chacun sa place » un enfant est un citoyen en devenir, même moi je ne me permets pas de noter qui que ce soit  » les parents par exemple » mais cela ne me viendrait pas à l’esprit.
    Noter son professeur est la même chose pour moi que « répondre, faire un bras d’honneur…. », noter c’est une marque de non respect.
    Nous ne sommes l’égal d’un enfant, comme il a été écrit plus haut, nous représentons l’autorité. Et elle est une nouvelle bafouée !!!!!!

  8. karolcia8 dit :

    Rassurez-moi, vous ne pensez tout de même pas être un être supérieur, car c’est un peu ce que je comprends à cette lecture…
    D’après vous, noter, c’est ne pas respecter. Si vous notez les élèves, c’est que vous ne les respectez pas. Comment voulez vous alors qu’ils vous respectent ???
    Redescendez sur terre !!! Nous n’en somme plus au pensionnat de Chavannes !!! Certes les professeurs représentent l’autorité, mais vous n’êtes pas supérieurs à vos élèves. Vous êtes juste là pour leur transmettre un peu de savoir et les encardrer, c’est tout !!! Le respect est indispensable à l’école, mais il doit être mutuel !!!
    Votre élève n’est pas un gagne pain mais une personne tout aussi importante que vous, que vous devez respecter pour qu’il vous respecte et vice versa !!!
    Excusez moi de vous parler ainsi, je pense que ce n’est pas votre conception des choses, si je dis vrai relisez votre commentaire c’est tout à fait ce qui en ressortait, mais si je me trompe…
    enfin, à la lecture des commentaires, j’ai le sentiment, je ne sais s’il est vrai, d’avoir un peu surestimé les professeurs…

  9. eve dit :

    bonjour,
    mon métier je le fais par conviction,
    « Vous êtes juste là pour leur transmettre un peu de savoir et les encardrer, c’est tout !!!  »
    j’encadre les élèves avec de l’autorité car sinon, ils nous bouffent, nous cassent mentalement très vite, il faut sans cesse rappeler les régles, sinon c’est la foire, « les encadrer c’est tout » est comment dire très facile à dire mais beaucoup plus difficile à mettre en place, nos chers têtes blondes ont bien changé, ils discutent de tout,  » j’ai pas envie » élèves de Cp, que dire , je ne suis pas supérieur aux élèves, mais je suis l’adulte, pas un copain, pas la maman, je respecte tous les élèves et eux aussi !!!!
    C’est un apprentissage très dur, il faut sans cesse revenir , il faut aussi qu’ils se respectent entre eux, et ça ce n’est pas gagné !
    Si j’avais voulu que mon métier soit un « gagne pain » comme vous dîtes, j’aurais choisi un autre métier.
    Je trouve que la société place l’enfant à une « place » qui n’est pas la bonne tout simplement.

  10. Resistance dit :

    @karolcia8
    Dois je vous décevoir ?.. Et bien si, les enseignants sont les supérieurs des élèves. Ils en ont d’ailleurs la responsabilité, et elle n’est pas mince. Si l’un d’entre eux a un accident, le professeur se retrouve devant les tribunaux… Cela arrive tous les ans malheureusement…
    Le respect n’implique nullement l’égalité. Lorsqu’un agent de police sur la voie publique, me dit de m’arrêter je lui obéis… Il me doit respect, pour autant je dois me plier à ses ordres dans le respect des lois…
    L’échange, le respect et la confiance qui DOIVENT régir les relations entre élèves et profs n’impliquent nullement l’égalité des droits et devoirs.
    Aujourd’hui, à mon poste, je suis supérieur hiérarchique d’un très grand nombres de personnes. L’échange, le respect et la confiance sont le quotidien de nos relations. Pour autant cela ne signifie pas que professionnellement il y ait égalité…
    Les élèves et professeurs se doivent respect. Pour autant l’un est fonctionnaire qui a le devoir de transmettre un savoir qu’il maîtrise, le second a le devoir d’apprendre.
    Il ne s’agit nullement d’une supériorité humaine, mais une supériorité juridique et didactique…
    La confusion qu’entraîne un tel site, nous pouvons le constater dans tous les forums c’est celle des valeurs. Sans l’autorité naturel du savoir plus de confiance possible dans le savoir même du maître…
    Mais peut on tenir un débat lorsque les participants n’ont qu’une connaissance très parcellaire du système qu’ils tentent de critiquer. Il ne s’agit nullement d’un jugement péremptoire mais d’un constat.
    Très cordialement

1 2 3 4 5 6

Laisser un commentaire