C’est grave, docteur

Après note2be, qui crie aujourd’hui à la censure, vous avez sûrement entendu parler de note2bib, qui prétend faire noter les médecins par leurs patients. Voici, à ce sujet, des extraits du communiqué de presse établi par la Confédération des Syndicats Médicaux Français :

Non au site d’évaluation des médecins

[...] La CSMF, premier syndicat médical français, s’insurge contre ce type de procédé inspiré directement de la téléréalité.

La CSMF rappelle que les médecins libéraux et la qualité de leur exercice sont soumis à des obligations d’évaluation et de formation continue que très peu de professions connaissent en France.

D’autre part, la relation du médecin avec son patient relève du colloque singulier et ne peut donc être, par définition, partagé publiquement.

Enfin, seul le Conseil de l’Ordre des médecins est habilité à arbitrer les éventuels conflits pouvant survenir entre les patients et leurs médecins.

La CSMF souhaite que l’expérience malheureuse développée dans le domaine de l’éducation qui relève d’un certain manque de sérieux ne s’étende pas dans le domaine médical car la santé est et doit rester un sujet sérieux.

Vous trouverez au lien suivant une interview de Nicolas Herson-Macarel, co-fondateur avec Jean-Claude Fargialla, du site note2bib : http://www.atoute.org/n/article92.html

« Nous n’allons pas nous limiter aux médecins, déclare Nicolas Herson-Macarel : dentistes, kinésithérapeutes et autres professionnels de santé seront concernés. »

Jean-Claude Fargialla tente de nous rassurer : « Nous ne sommes pas là pour faire de la délation. » Il se démarque autant que possible de note2be : « Nous, nous essayons de rendre un service en permettant aux gens de trouver le médecin qui leur correspond. Je ne vois pas quel est le service rendu par note2be aux élèves ou aux professeurs. »

Le mouvement est lancé : A quand notetonjuge, notetonvoisin, notetesparents, notetonconjoint ?

78 Réponses à “C’est grave, docteur”

1 2 3 4 8
  1. Izy (ex Isa) dit :

    Ceux qui construisent Note2bib feraient mieux de faire oeuvre utile en informant tout simplement, sans aucune sorte de notation, du secteur dans lequel pratique le praticien et des tarifs de sa consultation. Rien au-delà. De la vraie information utile, vous dis-je.

  2. victor. dit :

    Franchement comparer le fait qu’on mette votre nom sur un site à celui de populations déportées pendant la seconde guerre mondiale est absolument ignoble… Pour des enseignants qui mettent en avant le respect d’autrui dans ce dossier, vous devriez reétudier ce qui se fesait sous le regime nazi, ça ne vous ferait pas de mal…
    Se poser en victime constament d’accord… Mais se comparer à des gens qui ont vécu un enfert qu’aucun mot de peut qualifier… C’est carrement irrespectueux…

    quant à cette phrase : « A une époque, ca aurait été “jedenoncemonvoisinquicachedesjuifs.com”, mais certains n’auraient rien trouvés à redire, au contraire… » je ne pense pas avoir à vous repeter qu’à cette époque, c’est bien graçe aux résistants qui ont portés la liberté d’expression au dessus des lois du régime en place qu’on est aujourd’hui dans un pays libre et democratique….

  3. sentinelle dit :

    Nous restons mobilisés et apportons d’ores et déjà notre soutien aux médecins.

  4. Gilton dit :

    Quelques information sur le site Note2bib

    Site hébergé par lycos en suède.

    DOMAIN: NOTE2BIB.COM

    RSP: united-domains AG
    URL: http://www.united-domains.de/

    created-date: 2008-02-16
    updated-date: 2008-02-16
    registration-expiration-date: 2009-02-16

    owner-contact:
    owner-fname: nicolas
    owner-lname: herson macarel

    admin-contact:
    admin-fname: Lycos
    admin-lname: France

    tech-contact:
    tech-fname: Lycos
    tech-lname: Europe

    [Attention à ne diffuser ici que des informations dont vous pouvez prouver qu'elles sont bien publiques avant que vous ne les donniez.]

  5. Couetpoule dit :

    Qui veut des points Godwin ? Ces sites sont suffisamment ignobles, il n’est nul besoin d’en rajouter, non ?

  6. Action Globale dit :

    Ce qui perturbe tous ces rapaces parasites , c’est l’existence de la CNIL , spécificité française , qui met des bâtons dans les rouages du « délationet » .

    Je pense que nous devrions travailler à MONDIALISER la CNIL .

  7. Pololop dit :

    @Victor:
    « c’est bien graçe aux résistants qui ont portés la liberté d’expression au dessus des lois du régime en place qu’on est aujourd’hui dans un pays libre et democratique »

    Le fait de dresser une liste nominative de professeurs, destinés à être notés anonymement -tout cela étant organisé, de surcroît, pour se faire de la thune- serait de la liberté d’expression?
    Désolé, mais cette manière de procéder relève du lynchage publique, digne des Etats totalitaires les plus sordides: montrer du doigt une partie de la population, lui trouver des défauts, faire agir contre elle les instincts les plus bas, les frustrations et les jalousies. Ce genre de procédé porte en lui la guerre civile: demain, on pourra se servir d’un tel support pour organiser des cabales.
    Alors, oui, on peut distribuer des points godwin, mais à ceux qui accusent d’une manière vicieuse les juges de pratiquer la censure.

  8. Glax dit :

    Chers confrères, je note mes patients ; surtout n’acceptez pas Madame Michu ; c’est un fléau ; elle va vous retenir pendant des heures (donc manque à gagner) ; en plus elle est sale et ne sent pas très bon : l’examiner est un supplice. Pour info, elle habite dans tel quartier, donc je vous recommande d’être vigilant. Si vous connaissez d’autres généralistes du quartier, faites-leur passer l’info.

  9. Glax dit :

    Que les choses soient clair, docteur ; si vous rendez public un seul mot de ce que je vais vous confier sous le sceau du secret médical, je vous balance un procès dont toute la profession se souvendra : vous cracherez un max, du fric, du fruic, du fric, j’en aurai plein. Par contre, les nouvelles lois vous obligent à me signer maintenant une décharge m’autorisant à balancer à droite et à gauche sur le Web ce que vous allez me dire (je vais vendre cela, du fric, du fric, du fric, encore du fric, je vais en avoir plein ; c’est une vraie aubaine ce petit rhume, dans tous les cas je vais me faire un max de pognon), OK ? Non ??? Vous n’avez pas le droit de me refuser comme patient, doc’ ça va vous coûter un max en dommages et intérêt (du fric, du fric, du fric). Vive le Web 2.0, vive les winners, les jeunes loups dynamiques qui font avancer l’humanité (et qui sont totalement désintéressés, eux, pas comme vous, doc’).

1 2 3 4 8

Laisser un commentaire