Un Note2be public ?

Il y a un an et quelques mois, Note2be était condamné par le TGI de Paris.

Après quelques modifications de forme, le site a continué à survivre, mais avec une notoriété bien moindre qu’à ses jours de gloire, car son argumentaire attirait moins le jeune public.

On se demande si l’expérience a été instructive à l’Institution. Nous avons ainsi appris que, dans l’enseignement supérieur, l’évaluation de l’enseignement par les étudiants était un principe qui se continuait à se développer.
Le service public a-t-il trouvé utile de s’inspirer de note2be pour se « moderniser » ? Quels sont les objectifs poursuivis par de telles évaluations ?

Nous vous invitons à nous faire part de vos expériences à ce sujet en commentaire à cet article. Le principe d’évaluation des enseignants et des enseignements a-t-il été mis en place dans vos établissements (collège – lycée – université) ? En tant qu’étudiant, avez-vous été amené à évaluer vos enseignants ?

38 Réponses à “Un Note2be public ?”

1 2 3 4
  1. shwems dit :

    Je ne constate qu’une chose depuis le début de cette histoire.
    Les profs ont peur que soit mis en lumière leur déchéance, leur immaturité.
    Une chose est sur, les sites web contre not2be ont tous commencé et ouvert parce qu’ils trouvaient la notation injuste.
    Devant les revers qu’ils ont pris face au fait que la liberté d’expression autorisait ce genre de site, le corps enseignant a chercher par tous les moyens a faire fermer ce genre de portail web, jusqu’ a la bassesse d aller auprès de la CNIL demander (dans le seul but non avoué de voir disparaitre les notation) faire retirer les info pour des problèmes de données personnelles.
    Et même si il est vrai qu’aucune donnée personnelle ne doit être publié sans l accord de son « titulaire », les raisons de bases de vouloir fermer ces sites de notation n’était pas celle la …

    Et pourtant, nombre d enseignants sont déplorables dans leurs pédagogies.

    Le corps enseignant est le premiers corps de France à pleurer et faire grève pour un oui ou pour un non, en sachant pertinemment que grâce a leur status, aucun d entre eux ne peux perdre sont travail.
    Le droit de grève existe en France, c est vrai mais il faudrait que certains corps de métier surprotéger contrairement a ce qu’ils nous font croire, arrête d en abuser

    J ai 33 ans, je suis papa, et j ai peur d envoyer mon enfant a l école entre les mains d un branleur qui sera absent 10 mois sur 12 dans l année parce qu’un gamin lui aura répondus, ou trouvera (et souvent a juste titre dans ce cas) que son cours est lamentable

  2. BELLY dit :

    Cher Monsieur,

    Professeur moi-même, je ne suis pas opposé à un site du genre note2be. Il y a, certes, de mauvais professeurs… mais avant de partir en guerre, commencez par corriger vos fautes d’orthographe.

  3. King dit :

    Note2be serait en train de s’installer…à Rio ! Du moins, si on en croit les infos de note2be.

    http://www.note2be.com/press

    Je n’arrive pas à savoir si cela est vrai ou non.

  4. tarkan dit :

    Apperement le site http://www.notetonprof.com a ouvert, donc ce blog aura plus de pain à se mettre sous la dent!
    cdlt,

  5. Banzaï dit :

    Au pilori Stéphane Cola et Anne-François de Lastic ! Il est scandaleux que des quasi-analphabètes s’arrogent le droit de noter les professeurs.

    Professeurs, n’hésitez pas à porter plainte contre ceux de vos élèves qui vous mettraient en cause sur ce site malodorant qu’est Note2be.

  6. Sébastien dit :

    Dans la page « A propos », il est écrit :

    Ce site a été créé pour lutter contre le site note2be.com, qui propose aux élèves de noter leurs professeurs. Il a été créé par les professeurs qui ont été bannis du forum de note2be

    Bien, je n’ai rien d’autre à ajouter … Je n’y vois là que des enfantillages.

  7. King dit :

    Comme qui dirait, le bon vieux vent tout viokcho de la révolte, et de la Constitution scolaire…

    Le bon vieux temps… Dommage de voir que cette initiative ne fut pas poursuivie…

    Le vent de la bonne vieille Révolte…

  8. horoscope dit :

    Ce type de site web existe depuis des années dans plusieurs pays et notamment en Allemagne sous le nom de spickmich.com.

  9. voyance gratuite dit :

    Le fondateur du site, Stéphane Cola estime que cette décision tient de la censure et constitue une atteinte à la liberté d’expression

  10. voyance par téléphone dit :

    La version 2 de note2be ne modifie pas les motifs ayant conduit à sa double condamnation
    je suis contre ca!!!

1 2 3 4

Laisser un commentaire